LMNP : Un chemin simplifié pour l’investissement dans l’immobilier

LMNP

Un particulier disposant d’un bien immobilier peut le mettre en location meublée grâce au statut LMNP. Flexibilité, simplicité des démarches et attractivité de sa fiscalité, découvrez ce que vous propose ce statut.

Qu’est-ce que le statut LMNP ?

Le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel est un statut attribué à tous les investisseurs désireux d’acquérir des biens meublés afin de les louer. A l’inverse du statut de LMP (Loueur en Meublé Professionnel),

Le statut LMNP est constitué de démarches faciles et d’une simplicité de faire, assez encourageante.

Cependant, certaines conditions bien fermes doivent être réunies afin d’attribuer à qui que ce soit ce statut :

1. Les revenus locatifs doivent être inférieurs à 23,000 euros par an ou bien, ils doivent être inférieurs à la moitié de vos revenus globaux.

2. Le bien doit être meublé. De plus, certains critères imposés par la loi doivent être respectés. Plus simplement, une habitation est considérée meublée lorsque le locataire peut s’y installer directement en apportant seulement ses affaires personnelles.

A qui s’adresse le LMNP ?

Ce dispositif est particulièrement destiné aux contributeurs qui désirent diversifier leur patrimoine. Ceci dans plusieurs buts, comme par exemple, préparer une retraite mieux rémunérée.

Les biens éligibles au statut de LMNP sont comme suit : les résidences touristiques, les résidences d’affaires, les résidences étudiantes et les résidences seniors ou les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

Les avantages et les contraintes du statut LMNP

L’acquéreur d’un bien en statut LMNP ne peut pas habiter sa propriété comme contrainte. Contrairement à une acquisition classique, l’investisseur est obligé de louer le bien acheté. C’est pour cela que bien réfléchir au type de projet prévu est primordial.

En revanche, plusieurs avantages s’offrent à tous ceux qui veulent se lancer. Par exemple, les prix des biens en LMNP peuvent être beaucoup moins coûteux. Les gestions locatives sont faites par le gestionnaire de la résidence. Une revalorisation du lieu peut avoir lieu. Mais aussi, sur certains biens neufs, la fiscalité est avantageuse et la TVA est récupérable.

A part cela, la démarche pour acquérir ce statut est simple. Contrairement au statut de LMP, la création d’une société n’est pas nécessaire. Tout ce qu’il y a à faire, c’est remplir le formulaire P0i de déclaration de début d’activité qu’on peut retrouver en ligne.

Mais aussi, ce statut offre une large flexibilité. En accord avec le bail du locataire, le bien de l’investisseur peut être repris n’importe quand. Cette activité n’est pas contrainte à continuer plusieurs années. En effet, si l’acquéreur souhaite vendre, par exemple, il peut le faire à tout moment.

Côté fiscalité

Le statut de LMNP offre deux régimes fiscaux :

1. Le régime réel simplifié : plus commun, ce régime permet d’amortir la valeur du bien, travaux et mobiliers, en déduisant toutes les dépenses liées à l’activité.

2. Le régime Micro-Bic : moins commun, ce régime consiste en un abattement de 50% ou de 71% en cas de classement meublé de tourisme.

Ce qu’il faut aussi savoir, c’est qu’en cas de déficit, le locataire est dispensé de payer les impôts pendant une dizaine d’années car il se reporte dans son intégralité sur les recettes pendant au moins 10 ans.

Notre cabinet d’expertise comptable est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions, il suffit de nous contacter en cliquant ici

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart